Conférence débat : La relation parents enfants/adolescents, si on en parlait ?

Le 24 avril 2018 de 19h45 à 22h00 

Salle le Couarail, 21 Grande rue à LOISY (54700) - ouvert à toutes et à tous

La conférence sera animée par Delphine PIERREJEAN, formatrice en communication relationnelle et Catherine DAVID, formatrice à la régulation non violente des conflits IFMAN. La soirée est organisée par la fédération Famille rurale et le réseau d’acteurs du territoire du Val de Lorraine en partenariat avec la CAF.

Nous envisagerons une analyse à partir d’une approche centrée sur une relation empathique comme base de communication parents-enfants.

Cette séance d’information collective sera suivie d’une série de trois ateliers d’échanges. Les thématiques seront choisies par l’intermédiaire d’un questionnaire distribué aux participants. Ces ateliers seront organisés sur le territoire entre mai et novembre 2018.

Formatrices en communication relationnelle et en régulation non violente des conflits, nous utilisons (parmi les différentes approches) la communication non-violente comme un outil aidant au processus de régulation non violente des relations.
Nous prendrons appui sur les ateliers inspirés de la Méthode Faber et Mazlish, sur l’approche de la communication bienveillante selon les travaux de Marshall Rosenberg et selon les travaux du Docteur Ginott qui remettent au centre l’empathie comme base de communication parents-enfants. L’objectif est de trouver des stratégies permettant d’avoir au sein de la famille des relations apaisées, coopératives et permettre la régulation non-violente des conflits.
Les résultats de recherches scientifiques étayent le pouvoir de l’empathie favorisant le développement de l’enfant (selon Catherine Gueguen). Aussi, en complément de ces ressources donnant quelques clés et offrant un soutien concret aux parents dans l’éducation, des ressources provenant de la psychologie positive seront évoquées.
Toutes ces approches amènent à un même but : être dans une autorité respectueuse de l’épanouissement de l’enfant et du parent, ainsi que sortir des a priori que la bienveillance n’est pas « tout laisser faire » ni « ne rien laisser passer » ! Ce mode de communication s’apprend comme une nouvelle langue, il faut le vivre et l’expérimenter pour trouver ses propres stratégies.

Objectifs de la séance d’information collective

Aborder de manière globale la communication bienveillante dans la sphère éducative, illustrées par des exemples de vie quotidienne et des retours d’expériences de parents participants (saynètes de théâtre forum en appui de la présentation)

Version imprimable ici