Quinzaine de la non-violence et de la paix

Dans le cadre de la Quinzaine de la non-violence et de la paix, organisée entre le 21 septembre (date de la Journée mondiale de la paix) et le 2 octobre (Journée mondiale de la non-violence), le MAN Côte d’or et l’IFMAN Rhône-Loire se sont associés pour organiser deux événements.

Une conférence le vendredi 29 septembre à la Maison des Associations de Dijon dont le thème était « Sortir des moments de confrontation avec les enfants ». L’intervenante Annie Le Fur, formatrice à l’IFMAN, elle-même mère de 5 enfants a apporté des repères sur les émotions que vit l’enfant notamment la colère, des pistes possibles pour sortir du rapport de force au quotidien, le sens de la sanction, une communication parentale fondée sur le respect mutuel..., en s’appuyant sur des exemples concrets et les multiples  échanges interactifs avec la salle. La question de la « sortie honorable », aspect peu connu et rarement abordé ainsi a particulièrement été apprécié par les auditeurs. Plusieurs phrases clés ont été énoncées et mises en exergue :

-          « Punir c’est faire souffrir, sanctionner c’est faire réfléchir »

-          « Tenir le cadre et en même temps prendre soin de la relation »

-          « C’est la qualité de la relation qui permet de tenir la règle dans le temps »

-          « Le sens de la sanction, c’est le lien à l’enfant »

-          « Les enfants rois sont souvent des orphelins affectifs »

Plus de 65 personnes étaient présentes dont des étudiants de l’IRTESS de Dijon, des responsables du secteur de la petite enfance (RAM, Crèches, Halte-garderie, etc.), des professionnels du secteur éducatif et bien sûr, de nombreux parents. Plusieurs associations agissant « pour ancrer la bienveillance au cœur des relations avec les enfants » étaient diversement représentées. Cette conférence coïncidait en outre avec la création de l’antenne de l’IFMAN Rhône-Loire en Bourgogne Franche-Comté. Quatre formateurs sont désormais rattachés à cette région : Annie Le Fur (coordinatrice de l’antenne, 71), Marie Sokolovitch et Samuel Mirabella (21) ainsi que Béatrice Morel (58).

S’en est suivi un long moment convivial autour de pâtisseries « maison » très appréciées. Les deux stands de livres à disposition des participants ont été assaillis. Des échanges féconds avec les organisateurs ont eu lieu jusqu’à 22h30.

Le lendemain dans la continuité de la conférence était proposé un atelier sur « Apprivoiser ses émotions ». Animé par la présidente du MAN Côte d’Or, Anne-Béatrice Scherrer, il a rassemblé 14 personnes pendant plus de 3 heures. Plusieurs participants ont souhaité une suite à cet atelier.

Pour une première, ce fut une belle réussite avec une collaboration MAN-IFMAN réjouissante et prometteuse.

Culture de paix et de non-violence sur RCF Bourgogne

De plus, un temps d’antenne mensuel en alternance sur RCF Bourgogne a été octroyé au MAN et à l’IFMAN. Animé par Pierre Durand, producteur de l'émission "Questions d'actualité", avec la présence de Raphaël Porteilla de l’Université de Bourgogne et membre du mouvement pour la paix, l’émission souhaite promouvoir la « Culture de la Paix et de la non-violence » à travers un regard posé sur l’actualité quotidienne locale, nationale ou internationale. Pierre Durand est également président de l'école des parents et des éducateurs de Côte d'or. 

Formations 2018 à Dijon

Enfin deux formations sont d’ores et déjà proposées par l’IFMAN RLBFC au cours du 1er semestre 2018 sur la ville de Dijon. La première axée sur la « Communication empathique » sera animée par Marie Sokolovitch, la seconde sur « Transformer les conflits » sera animée par Samuel Mirabella. Elles s’adressent aux professionnels des secteurs de l’enfance, du médico-social ou éducatif mais aussi au monde de l’entreprise et au secteur associatif.