Évènement

Titre : Doser la directivité dans l'accompagnement professionnel

Date de début : 2 décembre 2021

Organisateur : IFMAN Méditerranée

Description

Doser la directivité  dans l'accompagnement professionnel

 

Jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 décembre 2021

 

Le souhait de favoriser l’autonomie des personnes, le souci d’impartialité, ou la préférence pour des relations horizontales et coopératives sont autant de raison d’adopter une posture la moins directive possible. Cependant, la pression des objectifs à atteindre, les contraintes temporelles, les habitudes de fonctionnement installées depuis longtemps, ou encore l’accumulation du stress peuvent nous conduire à des comportements plus ou moins directifs. Trouver le dosage de non-directivité adapté à chaque type de situation suppose alors une conscience des enjeux liés à la situation, mais aussi une perception claire de son propre état émotionnel et des valeurs qui nous animent. Le stage proposera d’aider chacun à clarifier et enrichir sa posture professionnelle, afin de pouvoir mettre en œuvre de manière constructive une approche intégrant directivité et non-directivité dans un dosage choisi et adapté au contexte et aux objectifs visés.

 

Intervenant : Guillaume TIXIER est formateur à l’IFMAN-Méditerranée, Institut de Recherche et de Formation du Mouvement pour une Alternative Non violente, depuis 2001. Il est aussi cofondateur et coanimateur d’Euphorum, compagnie de théâtre créée en 1991, spécialisée dans la pratique du théâtre-forum. Titulaire d’un Master en Sciences de l’Education, il est l’auteur de l'ouvrage : Le théâtre-forum : Apprendre à réguler les conflits, Chronique Sociale, Lyon, 2010

Public : Professionnels en contact avec le public, notamment médiateurs, avocats, travailleurs sociaux, psychologues, et/ou animant des formations en compétences relationnelles ou des groupes de parole.

Lieu : Puyricard, Pays d’Aix-en-Provence.

Dates 2,5 journées, jeudi 2 décembre de 10h à 18h, le vendredi 3 décembre, de 9h à 18h, et le samedi 4 décembre, de 9h à 12h, soit 18 heures.de formation

 

Objectifs:

 

  • Comprendre les enjeux et limites des postures directives et non-directives,

  • Utiliser des outils peu directifs et développer une posture la moins directive possible

  • Apprendre à intégrer de manière constructive une part de directivité en médiation et dans sa démarche d’accompagnement, en évitant les dérives « autoritaires »

  • Adapter le dosage de directivité en fonction des situations

 

 

 

Pré-requis : Aucun prérequis n'est nécessaire pour participer à cette formation.

 

Contenu :

  • clarification du principe de non-directivité : ressorts communs de la non-directivité dans des contextes professionnels différents (médiation, accompagnement, coordination d’équipe,...)

  • Avantages, inconvénients et limites de la directivité et de la non-directivité

  • Directivité/non-directivité, prise de recul et régulation émotionnelle : stratégies pour anticiper et adapter sa posture

  • Repères à prendre en compte pour choisir le dosage directivité/non-directivité

  • Méthodes et outils de communication plus ou moins directifs ou non-directifs : écoute empathique, assertivité, régulation du dialogue, supports d’expression,...

  • Méthodes et outils organisationnels plus ou moins directifs ou non-directifs : cadrages et recadrages, règles relationnelles, structuration des échanges, conduite de réunion, démarches participatives,...

 

 

Modalités pédagogiques :

Le stage associera en alternance :

  • partage d'expérience entre les participants

  • apports conceptuels et méthodologiques

  • jeux de communication et exercices pratiques permettant l'intégration des éléments méthodologiques abordés

  • études de cas et mises en situation sous forme de simulation d’entretien ou de réunion, notamment avec la méthode du théâtre-forum

  • travail en sous-groupes pour un accompagnement de projets ou la préparation de situations à visée plus ou moins directive

 

Modalités d'évaluation

A partir de l'ajustement des objectifs avec les participants en début de session, des temps de régulation seront prévus :

  • à la fin de chaque mise en situation, pour préciser les compétences et outils mis en œuvre dans celle-ci, et identifier les besoins complémentaires,

  • à la fin de la 1ère journée, pour vérifier l'avancée des acquis et adapter éventuellement le programme du lendemain,

  • lors du travail sur projet, l'appropriation des éléments abordés permettra d'identifier d'éventuelles insuffisances et la nécessité d'apports complémentaires.

    Le bilan final écrit et oral s'appuiera sur une auto-évaluation des acquis de chacun.

 

Inscriptions: télécharger ici le bulletin d’inscription ci-joint et le renvoyer à l’adresse indiquée au plus tard un mois avant le début de la prestation.

NB. Ce stage est organisé en collaboration avec notre partenaire Marianne Souquet, médiatrice et formatrice.