formation communication relationnelle non-violente • formation gestion des relations difficiles • formation gestion des conflits

Posture managériale, coopération et conflictualité

Les cadres sont au croisement de nombreux enjeux et tensions. La formation invite à mobiliser les différentes dimensions de la fonction d'encadrement afin d'incarner une autorité facilitant la bonne organisation de l'activité, la régulation de la vie du groupe et la coopération. La formation peut-être proposée sous la forme d’analyse de pratiques.

Page mise à jour le 12 février 2024
Posture managériale, coopération et conflictualité

Objectifs

  • Mobiliser les différentes dimensions de la fonction d’encadrement afin d’incarner une autorité facilitant l’adhésion, la bonne organisation de l’activité et la régulation de la vie du groupe.
  • Tenir une posture d’autorité ajustée, qui donne de la sécurité tout en facilitant la circulation de la parole
  • Mettre en pratique des éléments de la régulation des situations conflictuelles
  • Développer ses compétences à faciliter la coopération par l’animation et la régulation du groupe

Contenu

  • Le cadre et la posture de tiers
  • L’intelligence collective
  • La régulation non-violente des conflits
  • L’écoute et la communication

Les participants disent

« Cette formation m’a donné de la structure, de l’assurance et de nouveaux outils pour accompagner mon équipe. J’ai apprécié l’équilibre de cette formation entre la théorie et la mise en pratique.»

Degré de satisfaction en 2023

100% de satisfaction des attentes et  des méthodes pédagogiques

(22 réponses)

Modalités

Durée : 4 jours

Participants : 8 à 12

Accompagnement d’équipe

L’IFMAN Co peut proposer aux cadres un espace de formation-accompagnement d’équipe dédié mêlant analyse des pratiques professionnelles, espace d’écoute, régulation et apports théoriques.

Vous êtes responsable d’une équipe, chef de service, directeur-trice d’une structure, président.e d’un conseil d’administration… un rôle complexe, parfois harassant, toujours passionnant, où il s’agit de faire face aux réalités quotidiennes tout en y donnant sens avec ses convictions et ses valeurs. Le.la responsable d’équipe peut s’appuyer sur 3 compétences majeures dans sa fonction : mettre en pratique une posture d’autorité sécurisante, associant écoute et cadrage, qui donne confiance et repères ; mettre en œuvre des compétences relationnelles propices à la régulation des tensions dans l’équipe et avec son environnement ; animer les réunions d’équipe et la vie du groupe de manière à soutenir coopération, créativité et résilience. 
 
La formation proposée aborde le développement de compétences relationnelles des responsables en s’appuyant sur les 3 besoins fondamentaux d’un groupe : le besoin de sens, le besoin d’un cadre clair, institué et garanti pour permettre à chacun d’être acteur, et le besoin de relations fluides. 
Ces compétences relationnelles relèvent à la fois de la posture d’autorité des responsables, amenés à poser et garantir un cadre sécurisant en s’appuyant sur les besoins et propositions des membres de l’équipe, et de la capacité à prendre soin des relations dans l’équipe par une attitude d’écoute appropriée.  
Face aux tensions inévitables dans une équipe et avec son environnement, les responsables doivent faire appel à des compétences de régulation des conflits : désamorcer, réguler, faire tiers, arbitrer, protéger, faire face à la contradiction sont autant de situations fréquentes qui constituent à la fois des opportunités pour faire évoluer certains fonctionnements et des risques de blocage ou d’affrontement inconfortables à traverser. 
Toutes ces compétences, associées à des savoir-faire d’animation de réunions productives et conviviales et de conduite de projet, visent à créer cohésion et dynamique de groupe et favoriser la coopération dans l’équipe et dans l’organisation. 
La formation pourra prendre en compte deux nouvelles données dans certaines organisations : le travail à distance et le turn-over dans les équipes. 

Télécharger le Programme_PostureManagériale_230929

Accueil, démarrage et recueil des attentes (1h30)

Posture d’autorité (7h)

Les éléments du cadre

  • Fonctions de la loi, de la règle, du contrat
  • Les processus de transgression et de sanction

La posture d’autorité du responsable d’équipe

  • L’équilibre entre l’affirmation de soi et la garantie du cadre et l’écoute des membres de l’équipe
  • La posture d’autorité : le verbal, le non-verbal et l’ancrage
  • La fonction de tiers institutionnel
  • La clarification des attendus explicites et implicites de l’institution et des membres de l’équipe
  • En pratique : Savoir poser un cadre (négociable/non-négociable, co-construit ou non), le tenir en cas de non-respect, le réajuster si besoin
  • Ecouter les ressentis, les besoins, les propositions des membres de l’équipe 
  • Mener un entretien pour nommer ce qui pose difficulté avec des éventuels recadrages liés aux besoins de la structure, tout en étant à l’écoute de la personne et en tenant compte de ses difficultés ou de ses désaccords
  • Des pratiques pour : Poser un cadre (négociable/non-négociable, co-construit ou non), le tenir en cas de non-respect, le réajuster si besoin
  • Écouter les ressentis, les besoins, les propositions des membres de l’équipe
  • Mener un entretien pour nommer ce qui pose difficulté avec des éventuels recadrages liés aux besoins de la structure, tout en étant à l’écoute de la personne et en tenant compte de ses difficultés ou de ses désaccords

Fonctionnements collectifs, animation d’équipe, coopération et processus de changement (5h)

  • Eléments de fonctionnement des groupes (les 3 besoins)
  • Outils et compétences d’animation, pour animer des réunions d’équipe constructives et participatives et susciter l’adhésion et la coopération
  • Processus de changement : comment accompagner et soutenir le changement et travailler avec les résistances

Les éléments de la régulation non-violente des conflits (9h)

  • Concepts : conflit, agressivité, violence ; les éléments de la relation conflictuelle (cadre relationnel, processus émotionnels, fonctionnements de groupe)
  • Face à l’agressivité : écouter, apaiser et désamorcer pour plus tard résoudre le conflit ou le problème
  • Positionnements et attitudes face aux conflits
  • Les éléments de la résolution des conflits : conditions du dialogue, clarté du cadre, clarification du problème, prise en compte des sentiments et des émotions, identification des besoins (de la structure et de ses membres), recherche de solutions, le tiers, l’anticipation, la prise en compte des non-dits, des conflit latents.
  • L’expression des désaccords dans le respect de chacun L’écoute active pour aider à clarifier les faits, les émotions, les besoins et s’orienter vers des solutions
  • Les espaces de régulation de la vie du groupe

Bilan, régulation, évaluation et mise en perspectives (1h30)

Démarche pédagogique

La pédagogie invite à l’implication des participants. La formation associe étroitement la réflexion théorique à l’étude de situations concrètes issues du vécu professionnel du groupe. Celles-ci peuvent être explorées sous la forme de d’exercices, saynètes et mises en situation, de travaux individuels ou de sous-groupes, mobilisant le verbal et le non-verbal, et dans lesquels chacun s’engage selon sa propre mesure. Les apports conceptuels – donnés sous forme d’exposés ou à travers des exercices actifs – s’appuient sur les exemples apportés par le groupe et viennent au fur et à mesure répondre aux questions qui émergent lors des études de cas et faciliter la transposition didactique à d’autres situations pouvant être rencontrées par les participants.

De plus, l’articulation de la formation en plusieurs sessions, c’est-à-dire l’alternance terrain/formation permet d’ajuster le contenu de la formation au plus près des besoins des participants. En effet, après chaque intersession, un « état des lieux » est réalisé pour évaluer ce qui a pu être mis en pratique, les éventuelles difficultés rencontrées, et les nouveaux besoins ou questions ayant émergé.

Moyens pédagogiques

Les moyens pédagogiques sont variés et vivants, le formateur les adapte en fonction de la dynamique de groupe et des contenus abordés :

  • Les apports théoriques
  • L’expérimentation pratique : sur la base d’exercices, elle permet de travailler à partir du vécu des participants
  • Les mises en situation : une place importante leur est donnée car elles permettent d’étudier des situations concrètes présentées par les participants
  • Le partage d’expérience : l’écoute et l’échange entre les participants contribuent à la dynamique de la formation

Supports pédagogiques

  • Fiches pédagogiques
  • Études de cas concrets permettant de travailler des situations passées et d’imaginer des propositions alternatives grâce aux apports du groupe et du formateur

Intervenant

Au-delà sa propre expérience professionnelle, l’intervenant est validé formateur par les IFMAN suite à sa participation à une formation de formateur à la régulation non-violente des conflits.

Règles de fonctionnement

Le respect, l’écoute, la confidentialité, la libre implication personnelle sont proposés comme règles de fonctionnement pour poser le cadre de la formation.

Un taux de présence effectif de 80% du participant est requis pour valider la formation.

Le travail d’évaluation mis en place à l’IFMAN Co repose sur différents niveaux d’évaluation :

Des temps d’évaluation-régulation

Au travers des temps quotidiens de régulation une place importante est donnée à l’échange au sein du groupe, pour permettre à chacun de bien se situer dans le processus de formation. C’est l’occasion pour chacun et pour le groupe, notamment en début et fin de journée, d’exprimer des demandes ou des gênes afin que le formateur puisse éventuellement proposer des ajustements.

Un temps d’évaluation individuelle

Ce stage propose de découvrir une démarche qui permet à chacun de valoriser son propre potentiel, plutôt que d’apprendre une méthode type. Si une grille d’analyse peut être commune à un groupe, chaque personne possède sa propre façon d’être en relation et notamment en situation de conflit. Chacun choisit d’évoluer dans ce qu’il trouve possible et utile pour lui-même. Ainsi l’évaluation est avant tout individuelle, selon le vécu de chacun dans ce temps de formation. Une fiche évaluation des compétences à évaluer en amont et en fin de formation permet à chacun d’identifier individuellement sa progression. 

Une évaluation-bilan finale (orale et écrite)

Les participants sont invités à remplir une fiche évaluation de satisfaction par rapport à la formation. Ce document est à destination du formateur de l’IFMAN pour évaluer sa prestation. Ensuite, un tour de table est organisé, avec l’ensemble du groupe et éventuellement un commanditaire de la formation, au cours duquel chaque participant exprime son avis sur le contenu et le déroulement de la formation.
Ce temps oral spécifiquement dédié à cet échange permet de dessiner un bilan individuel et collectif et d’aider ainsi les stagiaires à se positionner par rapport à leur acquis.

Catégorie d’action – Perfectionnement, élargissement des compétences

Public concerné – Tout public, professionnels du champ de l’éducation, du social, de l’animation, de la santé, de la formation…

Prérequis – Aucune connaissance préalable n’est requise

Durée – Cette session de formation est organisée en 2 modules de 2 journées consécutives de 6h, soit 24h de formation. Cette organisation favorise la dynamique de groupe et la mise en confiance nécessaire à l’implication personnelle. Le temps passé entre les deux premières journées et la troisième permet de laisser mûrir certaines notions qui pourront être approfondies lors de la dernière journée.

Taille du groupe – Le formateur intervient pour un groupe de 8 à 14 participants. Le nombre de participants au sein d’un même groupe est limité pour permettre à chacun d’être réellement pris en compte par le formateur.

Assiduité des participants – La dynamique du groupe et la cohérence de la formation nécessitent d’être présent à l’ensemble de la session dès la première heure et de ne pas être sollicités pour d’autres activités pendant la formation. Si un participant doit être absent pendant une partie de la session, il ne peut la réintégrer sauf accord particulier négocié avec le formateur.

Information Handicap – Nos formations peuvent être accessibles aux personnes en situation de handicap. Chaque situation étant unique, nous les étudions toutes au cas par cas afin d’envisager une intégration dans la formation. Nous pourrons ainsi confirmer l’ensemble des possibilités d’accueil et vous permettre de suivre la formation dans les meilleures conditions. Dans le cas contraire, nous prévoyons une orientation vers des organismes appropriés. Pour toutes informations complémentaires, nous vous conseillons les structures suivantes : ONISEP, AGEFIPH et FIPHF.

Contact référent handicap – E.Bardot – ifmanco@ifman.fr

Les formations intra, sur inscription collective, sont organisées en lien avec l’organisation commanditaire.
Salle de formation
Une formation est un temps de prise de recul. Si possible, elle se déroule dans un lieu extérieur au lieu de travail habituel des participants.
Une salle d’une surface d’au moins 50m2 permettant la discrétion et des mises en situation est indispensable pour la mise en œuvre de la formation et la distanciation nécessaire dans le cadre des contraintes sanitaires en vigueur.
Paper-board
Il est demandé à la structure accueillante de mettre à disposition du formateur un tableau de papier.
Délai d’accès
À réception d’une demande, un coordinateur prend contact dans les 8 jours ouvrés pour élaborer une proposition de programme et un devis. Un délai de mise en place de minimum 2 mois est souvent nécessaire entre la première prise de contact et la réalisation de la formation. Ce délai peut être étendu à 6 mois en fonction de la période et de la disponibilité de nos formateurs.
Bilan
En fin de formation, le commanditaire est invité à assister au bilan oral. Ce temps permet de dessiner un bilan individuel et collectif et de mettre en perspectives dans la structure ce qui aura été travaillé.

Les formation inter, sur inscription individuelle (particulier, par employeur…), sont organisées par l’IFMAN.
Inscription
Le formulaire d’inscription, incluant une analyse de vos attentes, est à remplir ou à télécharger en ligne sur notre site www.ifmanco.fr dans l’onglet formation inter.
Délai d’accès
À réception, un référent administratif prendra contact sous 8 jours pour valider l’inscription (dans la limite des places disponibles). Le lieu exact et les informations pratiques concernant la formation seront communiqués une dizaine de jours avant le démarrage.

Tous les tarifs indiqués sont TTC

Formation Intra

A partir de 1200€/jour (6h) soit 4800€ les 4 jours (hors frais de déplacement et de restauration du formateur)

Ateliers, conférences

A partir de 450€/intervention de 2h (hors frais de déplacement et de restauration du formateur)

Formation inter

Avec prise en charge – 180€/jour soit 720€ les 4 jours

Sans prise en charge – 162€/jour soit 648€ les 4 jours

Nos formateurs, chez vous

Contactez-nous pour commander cette formation en tant que Formation INTRA

La formation intra-structure ne regroupe que des salariés de votre structure. Le programme est adapté à vos besoins spécifiques afin d’ajuster la formation au plus près de vos réalités.

Les prochaines Formations INTER

  • L’inscription est ouverte à tous les publics
  • Des professionnels venant de secteurs d’activités différents partagent leur expérience
  • La diversité des publics renforce les échanges de bonnes pratiques
  • Le coût est plus avantageux si vous souhaitez former un petit nombre de salariés
À présent, aucune Formation INTER dans cette catégorie n'a été prévue.

©2024 IFMAN Co | Plan du site | Mentions légales | Contact

Connectez-vous avec votre compte IFMAN Co

Vous avez oublié vos informations ?